Comment profiter des vacances sans se priver en mangeant sainement ?


L’été rime avec des vacances, de farniente, des barbecues, des glaces et des apéros… En plus souvent on n’a pas envie de passer des heures derrière les fourneaux donc soit on mange dehors soit on opte pour la solution de facilité ; pates, steak haché, merguez, chips et compagnie.


Alors comment faire pour profiter des vacances d’été et bien manger en se faisant plaisir ? Parce que le plus important pendant les vacances est de bien se relaxer, se reposer, laisser derrière tout le stress accumulé de l’année et surtout pas se créer une nouvelle source d’inquiétude en se prenant la tête sur l’alimentation. Garder une alimentation équilibrée pendant les vacances permet d’apporter à votre corps tous les nutriments dont il a besoin et d’être en forme. En plus, en gardant de bonnes habitudes, le retour au rythme normal est aussi moins difficile.


Quelque soit notre motivation ; garder une alimentation équilibrée, pas prendre de poids, avoir une bonne vitalité etc, il y a quelques règles à respecter sans prise de tête.


  • L’hydratation est très importante surtout en été où les températures montent. Il faut boire 1,5 lt d’eau par jour, il faut éviter de la remplacer par les jus de fruits, des sodas, du sirop qui sont bourrés de sucres, d’additifs qui n’apportent rien à votre organisme. Si vous avez du mal à boire de l’eau nature vous pouvez réaliser votre eau aromatisée, rien de plus facile, mettre quelques feuilles de menthe avec l’écorce de citron dans 1 lt d’eau et le mettre dans le frigo. Vous pouvez essayer d’autres versions avec des fruits de saison bien parfumé ; fraise, myrtille etc…

  • Pendant les vacances on ne peut pas contrôler tous les repas parce qu’on ne va pas être dans notre cuisine, on va manger beaucoup à l’extérieur etc… Il vaut mieux privilégier le fait maison de cette façon on peut composer des menus simples et sains en y incluant beaucoup de légumes et crudités de saison de façon à alléger les repas et à apporter les vitamines et fibres nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme. Ex : salade composée avec pois-chiches (en bocal), des tomates cerises, du concombre, jambon, dés de betteraves et feuilles de salade servi avec une vinaigrette maison. Vous n’avez rien à faire à part mélanger tout dans un grand saladier et préparer une petite vinaigrette à l’huile d’olive. Et en guise de dessert une petite compote sans sucre ajouté ou bien un fruit d’été si vous n’avez pas de problème de digestion.

  • Quand vous êtes au restaurant il faut veiller à garder l’équilibre dans le choix du menu si vous prenez un plat riche vous pouvez éviter le dessert sinon vous pouvez opter pour un plat léger et un dessert ou bien une entrée riche et un dessert léger et privilégier l’eau comme boisson. Par ex ; en dessert les sorbets sont plus légères que les crèmes glacées.

  • Pour les apéros avec les amis ; il faut équilibrer les quantités et le choix de ce qu’on veut manger. Il vaut mieux privilégier les crudités de saison donc open bar avec des tomates cerise, bâtonnets de carottes, les tranches de concombre. Optez pour des fromages jeune donc peu gras comme le chèvre frais par exemple ne représente que 32 calories par portion de 40 g avec 2,4 g de gras, contre 186 calories et 16 g de lipides pour du chèvre sec. Mais on n’oublie pas de se faire plaisir avec d’autres mets plus riches en quantité raisonnable reste le meilleur choix.

  • Pour les boissons ; les cocktails sont très riches en sucre. Les moins caloriques sont le mimosa (75 kcal), l’américano (110 kcal), le spritz 120 kcal), le bloody mary (123kcal), le Bellini (125 kcal) et la Margarita (140 kcal). Et sinon le vin rosé (89kcal), le cidre (50 kcal), le vin rouge (95 kcal), le vin blanc normal (pas moelleux) (97kcal), champagne (102 kcal)

  • Si vous faites un barbecue faites le bon choix des viandes plus maigres ; privilégier les volailles ou poissons qui sont moins riches en acides gras saturés, si vous optez pour la viande rouge éviter les morceaux très gras ou des saucisses, merguez industrielles très gras. Vous pouvez ajouter des brochettes de légumes de saison comme aubergines, oignons, poivrons, courgettes pour apporter un peu de légèreté à vos menus, ça vous permettra d’équilibrer le tout.

  • Prendre le temps d’écouter ses sensations, son corps pour savoir si on a faim ou pas est très important pour gérer les quantités lors d’un repas même pendant les vacances.

  • Et surtout ne pas se culpabiliser parce qu’on a fait un excès pendant un repas et se dire que tout est gâché. Non, l’équilibre alimentaire se fait sur plusieurs repas et ce n’est pas parce qu’il y a eu un excès qu’il faut tout laisser tomber et enchainer avec d’autres. Il faut avoir toujours l’idée d’équilibre en tête et si on a moins faim compenser au repas suivant en mangeant plus léger.

  • Et l’activité physique ; toute l’année entre le travail, le trajet, les tâches du quotidien souvent on n’a pas le temps de bouger beaucoup. Pendant les vacances il faut en profiter pour marcher, pour faire du vélo, piscine, mer, randonnées… Toute excuse est bonne pour bouger !

  • Si on a des sensibilités, intolérances ou allégies alimentaires qui entraine comme conséquence une alimentation sans gluten, sans lactose, sans œuf, sans fruits à coque etc… il vaut mieux se renseigner avant de réserver. Si on est à l’hôtel on peut demander par exemple s’il y a des produits sans gluten prévu au petit-déjeuner ou même au restaurant de l’hôtel. Vous pouvez faire des recherches sur internet afin de préparer votre séjour, sur le site de because gus vous pouvez trouver la carte des adresses sans gluten en France et dans le monde. Avant d’aller au restaurant vous pouvez regarder leur carte en ligne pour voir s’il y a des plats qui vous conviennent.


Il faut surtout lâcher prise, profiter de ses vacances pour se centrer sur l’essentiel et se faire du bien.

192 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout