top of page

Alimentation spéciale hiver pour se réchauffer de l'intérieur

L’hiver est là, le froid s’installe, et comme tous les ans, vous êtes pris par l’envie de multiplier les repas plus riches, plus copieux. Et c'est tout à fait normal!


Raclette, tartiflette, fondue au fromage… Ces recettes ont un point commun : elles sont rangées dans la catégorie "plats d’hiver".


Une des raisons pour laquelle l'attraction pour la comfort food survient est d'ordre purement physiologiques. Durant la période froide, le corps consomme plus d'énergie, autrement dit brûle plus de calories, pour réguler sa température face au froid, c'est ce que l'on appelle la thermogénèse. Voilà d'ailleurs pourquoi certains ont l'impression d'avoir davantage faim qu'au printemps ou en été. Certains réflexes archaïques sont toujours là. Si nous avons désormais des vêtements chauds, des intérieurs chauffés, le corps va tout de même avoir plus envie de produits denses caloriquement et chauds.


Alors comment se réchauffer de l'intérieur grâce à l'alimentation?

Il est essentiel de faire attention au contenu de son assiette pour à la fois renforcer son système immunitaire et se protéger du froid.

Car oui, certains aliments peuvent nous aider à nous réchauffer.


Il est dans un premier temps primordial de privilégier les plats chauds et mijotés car ils soutiennent notre système digestif. A nous les dahl, veloutés, crumble, des plats doux et réconfortants.

En termes d'aliments, on mise sur des légumes de saison, à savoir des poireaux, des courges, des carottes, des châtaignes et des pommes de terre. Ils sont parfaits dans ce nouvel équilibre alimentaire.

On mise sur les épices aux mille vertus qui soutiennent notre digestion, ont des actions anti-inflammatoire et antivirales. Elles mettent de la couleur dans notre assiette ; curcuma, clou de girofle, thym, poire noire, romarin, origan, cannelle, gingembre... Elles créent plus d'activité dans notre organisme" et favorisent la circulation sanguine, ce qui va produire de la chaleur.

Privilégier les aliments qui contiennent des algues, les fruits de mer et les poissons, comme le saumon. La raison est simple : ils sont riches en iode. Un bon apport en iode est essentiel afin que la thyroïde, qui est fortement sollicitée en hiver, puisse continuer à jouer son rôle de thermostat et que l'on puisse lutter contre le froid.

Consommer des oléagineux, tels que des noix, des amandes, des noisettes quand il fait froid. Ces aliments riches en acides gras essentiels, en oméga-3 et en oligo-éléments, comme le sélénium, soutiennent également le travail de la thyroïde.

Pour tenir toute la journée et faire face au froid, une des meilleures sources d'énergie est incontestablement les féculents : les légumes secs (lentilles, pois chiches, haricots secs...), les pâtes, la riz...

Cette famille d'aliments vous apporte aussi des vitamines, des minéraux et des fibres.

Préférez-les complètes qui sont plus riches en vitamines du groupe B, en minéraux et en fibres.

Les fibres ont l'avantage de favoriser la satiété, mais aussi d'améliorer le transit intestinal.

Que faut-il boire quand il fait froid?


On s'hydrate avec des boissons chaudes et réconfortantes ; des bouillons mais aussi des lattes (des boissons végétales associées avec des épices).


On mise sur l'infusion au gingembre car cet "alicament" (la contraction d'aliment et de médicament) favorise la circulation sanguine et réchauffe les branches.


Le thé vert; il aide à lutter contre les coups de froid et à éliminer les toxines.

Autre boisson : du thé chai, une boisson qui renferme de la cannelle et du gingembre


Prenez soin de vous et de votre alimentation avec des plats équilibrés, le tout, agrémenté d’une petite raclette de temps à autre, pour stimuler les papilles.


Spéciale Offre de NÖEL




Комментарии


bottom of page